Islande: A la découverte de l’avion abandonné

A la découverte de l’épave du DC3

Lorsque vous voyagez, il y a des lieux que vous souhaitez voir, sans quoi votre périple perdrait certainement de son sens. C’est l’un de ces endroits dont on va vous parler dans cet article. Le dernier voyage du DC3, sur une plage de sable noir !

C’est sur la plage nommée Sólheimasandu, près de Vik au Sud de l’Islande, après vous être garés sur un parking au nord de la route circulaire et après une marche de quatre kilomètres que vous arriverez à l’épave. Bien que vous pouviez vous y rendre il y a encore quelques temps en voiture, c’est désormais impossible pour une question de préservation du site. Il vous faudra donc marcher environ quarante cinq minutes. Le chemin est assez repérable l’été, étant une ancienne route, l’hiver le même genre de piquets qui délimite la route rendent visible le chemin. Un chemin qui vous paraitra sans fin. Lorsque vous avancerez sur ce chemin, n’ayez pas de frustration, ne vous demandez pas si vous êtes bien au bon endroit (le doute est venu à plusieurs reprises!), l’avion se voit au dernier moment !

DSC_5722-HDR

Un matin pas comme les autres

Devenu un site touristique, accueillant les curieux de tous les âges, lorsque nous sommes passés le soir à 18h00 devant le parking, voyant le nombre important de véhicules, la décision fut prise rapidement, après un coup d’oeil rapide à la météo locale annonçant un ciel dégagé, nous nous lèverons à 3h20 du matin pour observer l’épave avec en « option bonheur » un levé de soleil (et quoi de mieux pour un photographe!)

Après une nuit dans le 4×4, très courte, à quelques mètres du parking, un réveil difficile, un thé en thermos, nous partons découvrir le chemin de sable noir sans fin, à la lampe frontale, nous pressant légèrement pour ne pas louper le lever de soleil! Un lieu magique, saisissant, avec une histoire dont nous aurons le privilège d’avoir eu rien que pour nous, avant l’arrivée en masse des touristes.

DSC_5737-Modifier

Un peu d’histoire !

Novembre 1973 (on oubliera le jour précis car tous ne sont pas d’accord sur ce point), alors que le DC3 de l’armée US survole l’Islande pour une mission de routine, les températures chutent, le vent se lève et atteint les 100km/h. Les deux moteurs commencent à glacer, et les carburateurs à cracher de la glace. L’avion se crachera sur une plage de sable noir au Sud de l’Islande ne faisant aucune victime. Les cinq passagers auront eu plus de peur que de mal ce jour là ! Bien que l’on se situe en pleine guerre froide, le crash de cet avion n’aura aucun rapport avec cet épisode de l’histoire.

Après avoir récupérée les partie les plus importantes de l’avion, l’armée US laissa l’épave sur place qui fut utilisé par certains habitants pendant des années pour stocker du bois ou encore comme zone de tir, ce qui explique les impacts de balles sur la carcasse.

DSC_5750-Modifier

Trouver l’avion

Coordonnées de l’avion : 63.459117° -19.364700°

16 commentaires sur « Islande: A la découverte de l’avion abandonné »

  1. La belle idée que d’y venir très tôt ! On aurait dû y penser… Quand nous y sommes allés l’endroit était envahi de touristes et je n’y ai pas vu la magie qui pourtant est évidente à travers tes photos vraiment magnifiques. Toutes ces couleurs du jour qui se lève donnent une atmosphère vraiment spéciale ! Il va falloir qu’on y retourne alors 🙂
    Belle journée,
    Margot

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :